MOBILE LEARNING

Video de présentation

E-learning

La Formation Pour Tous
LaFormationPourTous.com

AUTO-FORMATION PROFESSIONNELLE EN LIGNE
6 abonnements au choix
EXAMEN AVEC CERTIFICAT DE FORMATION PROFESSIONNELLE
Obtenir un certificat de formation professionnelle  après avoir soutenu un examen en ligne
DES MODES DE FORMATION DIFFERENTS
En mode Saas ou cession de droits d'utilisations des ressources pédagogiques

A DECOUVRIR !

Connexion utilisateur

3 + 4 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Compte utilisateur

Vous êtes ici

Accueil

service aux entreprises : Claire Saddy, du salariat à l'entrepreneuriat

Claire Saddy, sa décision de quitter le salariat pour l'entrepreneuriat s’est imposée  avec la force de l’évidence

Nom : Saddy
Création entreprise SADDY-ClairePrénom :  Claire
Société :  Tipi Formation et conseil
Activité :  Conseil et formation en management de l’innovation
Département : 69 Région : Rhône-Alpes

Mon parcours d'entrepreneure
J’ai créé mon entreprise en 2008, à l’âge de 37 ans. Je n’ai eu ni hésitations, ni doutes : ma décision de quitter le salariat s’est imposée à moi avec la force de l’évidence. Je crois que l’entrepreneuriat correspond bien à mon caractère indépendant. J’ai tout de suite créé une SARL, en m’associant au départ avec un groupement de 6 autres consultants, chacun avec sa spécialité en matière de conseil en GRH. Mon activité a plutôt bien fonctionné dès le départ avec des offres de formations « basiques » en management et communication. Au fil des années j’ai affiné mon offre de prestation, développé de nouvelles compétences … et augmenté mes prix. En fait, ma SARL propose aujourd’hui des offres de prestation bien différentes de mon idée de départ ! Je suis spécialisée dans le conseil en innovation, le management créatif et l’animation de séances de créativité. Mes clients sont des entreprises privées ou des organisations publiques. Je réponds à de nombreux appels d’offre. Aujourd’hui, je travaille seule et j’ai racheté mes parts à mes ex-associés. J’ai eu une salariée mais je n’ai pas encore pris la décision de réembauché.
Je suis très heureuse d’avoir créé mon entreprise. Je m’épanouis beaucoup dans mon travail.

Mes 3 principales valeurs
- Le plaisir : faire ce qui me plaît me permet d’être performante
- La créativité : je cherche sans arrêt à innover dans mes prestations et proposer quelque chose de vraiment différent à mes clients.
- L’humilité : j’aborde chaque situation nouvelle avec un état d’esprit mêlé de curiosité et de découverte et sans pré-formatage de pensée. Je réinterroge mes pratiques pour capitaliser sur mes expériences. Et même si je suis formatrice, j’apprends beaucoup de mes stagiaires !

Si, je devais recommencer mon parcours d'entrepreneure
- Je n’aurai pas loué de bureau. Je l’ai fait pendant deux ans et cela ne m’a servi à rien. Je travaille très bien de chez moi. A part cela, et même si j’ai commis quelques erreurs, je suis heureuse de mon parcours.

Mes conseils aux futures entrepreneures
- Croire en soi ! Bien se connaître pour donner le meilleur de soi dans son domaine d’activité. Etre tenace. Chaque entrepreneur connaît des coups durs et ce qui fait la différence entre les gens qui réussissent et ceux qui échouent c’est leur capacité à les surmonter, à en tirer du positif.
- Etre bien entourée et accompagnée : adhérer à une association d’entrepreneures, partager ses expériences avec d’autres femmes, avoir une marraine, …
- Blinder son business plan, commencer à faire du commercial très tôt, affiner son discours de présentation de son activité (« l’elevator pitch »), trouver une bonne nounou, … et garder du temps pour soi !

Mes souhaits pour améliorer l'entrepreneuriat au féminin
- Donner au plus tôt (dès le collège) l’envie d’entreprendre aux jeunes filles par des témoignages de femmes entrepreneures.
- Former tous les acteurs de l’accompagnement à la création d’entreprise aux spécificités de l’entrepreneuriat féminin
- Faciliter la vie des femmes entrepreneures par un système de garde adapté pour leurs enfants
- Créer un réseau de « marrainage » au plan national
- Organiser des formations spécifiques pour les femmes concernant leur savoir-être relationnel : assertivité, techniques d’influence, commercial, … et comment    répondre au petit sexisme ordinaire.
- Faire pression auprès des politiques et des médias pour une meilleure représentativité des femmes
- Communiquer et communiquer encore sur l’entrepreneuriat féminin

Share/Save